Capfi Construction de Castro Nevers

Ma maison écologique


Nous utilisons des produits et matériaux spécifiques pour améliorer nos maisons, principalement au niveau écologique et énergies.

 

DOUBLE FLUX - La VMC double-flux

Ce système permet de limiter les pertes de chaleur inhérentes à la ventilation : il récupère la chaleur de l’air vicié extrait de la maison et l’utilise pour réchauffer l’air neuf filtré venant de l’extérieur. Un ventilateur pulse cet air neuf préchauffé dans les pièces principales par le biais de bouches d’insufflation.
Cet équipement est plus coûteux qu’une VMC simple-flux, mais il permet des économies de chauffage importantes :
• en récupérant jusqu’à 70% (90% dans les systèmes haute performance maintenant sur le marché) de l’énergie contenue dans l’air vicié extrait ;
• en profitant de la chaleur dégagée par la cuisson ou la toilette.



POMPE A CHALEUR

Ce système utilise l'énergie gratuite et renouvelable de l'environnement pour alimenter différents émetteurs de chauffage.
La pompe à chaleur (PAC) va puiser des calories dans l'air extérieur (aérothermie), dans le sol (géothermie) ou dans l'eau (nappes, puits) et les transfère à l'intérieur.
La chaleur puisée peut alimenter divers émetteurs à l'intérieur du logement :
pour du chauffage seul : radiateurs à eau, plancher chauffant,
pour le chauffage et le rafraîchissement : ventilo-convecteurs, plancher chauffant-rafraîchissant,
pour le chauffage et la climatisation : système à diffusion d'air monobloc / split systèmes / multi-split.



RECUPERATEUR D'EAU DE PLUIE

L' installation d'une cuve de récupération des eaux de pluie est une alternative intéressante aux puits.
Elle permet de faire d’importantes économies sur votre consommation d' eau et préserve la richesse que nous apporte l’eau.
L' eau de pluie est idéale pour l' arrosage, les toilettes et plus encore ... De plus l'installation d'une telle cuve est une opération « civique » dans la mesure où elle fera office de rétention d'eau pendant les gros orages et participera à la limitation des inondations. Si les citernes d'eaux de pluie sont devenues obligatoires pour les constructions neuves en Belgique, la technique est encore confidentielle en France.



LE CHAUFFE-EAU SOLAIRE

L’énergie solaire thermique garantie :

- Une énergie gratuite et une autonomie énergétique.
- Une solution efficace facile à mettre en œuvre : jusqu'à 70 % de l'eau chaude produite par le solaire et jusqu'à 40 % d'autonomie en chauffage.
- Un faible entretien.
 
Outre son caractère inépuisable, l'énergie solaire présente aussi des avantages économiques non-négligeables :
- Des aides nationales et régionales,
- Jusqu'à 50 % de crédits d'impôts,
- Une réduction de la facture d'énergie de 50 % à 70 %,
- Une solution écologique.



LE PARPAING

Avec plus de 90% du marché, le parpaing reste l'élément de base de la construction traditionnelle de notre maison, car une maison bien conçue peut consommer jusqu'à dix fois moins d'énergie qu'une maison conventionnelle des années 1950. Face à la construction de maison traditionnelle, le parpaing de ciment avec doublage laine de verre, laine de roche et plaques de plâtre sont des matériaux souvent employés.



LE BETON CELLULAIRE

Appelé Thermopierre, il s'agit d'un matériau qui existe à l'état naturel. Il a été découvert à la fin du XIXe siècle par un ingénieur suédois, non loin de la ville écossaise de Tobermory.
En matière d'isolation et d'inertie thermique, le béton cellulaire présente des performances parmi les meilleures. C’est en effet le seul système constructif permettant d’obtenir des performances supérieures aux exigences de la règlementation thermique actuelle et d’anticiper la règlementation future. Il tire ses qualités isolantes des millions de microcellules d'air, emprisonnées de façon homogène dans sa masse. L’isolation rapportée devient inutile.
De plus, les ponts thermiques, problème délicat à traiter en isolation classique par l’intérieur, sont quasiment éliminés. À titre de comparaison, un mur fini en béton cellulaire de 30 cm d’épaisseur offre un coefficient de transmission surfacique (U) de 0,31.
Rappelons que plus le coefficient U est faible, meilleure est l’isolation.
Pour obtenir un résultat équivalent avec un mur en blocs de béton (U = 0,32), un isolant de 10 cms + plaques de plâtre est nécessaire. L'inertie thermique du matériau est bonne. Il s’agit de la durée et de l’amplitude avec lesquelles les variations de la température extérieure se répercutent à l'intérieur du logement.



LA BRIQUE

La brique est un matériau de construction millénaire, elle présente d'excellentes qualités en therme de résistance mécanique, de confort thermique et de comportement face à l'hydrométrie comme à l'humidité. Malgré ses atouts, elle a été supplantée par les blocs de béton, communément appelés parpaing ou agglos.
Pour reconquérir le marché de la maison individuelle, les fabricants de briques ont mis au point sous l'appellation générique " Monomur terre cuite ", grâce à ses qualités, ses performances, son principe de pose et ses accessoires, il est devenu un matériau attrayant.

Chargement de la page en cours ...